Tétraméron, José Carlos SOMOZA

« M. Formes la scrute du regard en faisant la grimace. Son visage n’a jamais semblé aussi faux à la jeune fille, semblable à celui d’une marionnette. Pour une raison quelconque, elle n’en est pas effrayée.
– La veste, dit enfin le type. Qu’elle ôte sa veste.
– D’abord, elle va servir le vin, dis l’Evêque en faisant un signe. »

9782330039035FS

José Carlos SOMOZA nous transporte dans le monde du récit, de la fable, du conte, à travers les yeux d’une jeune fille de douze ans, tout juste pubère, qui découvre les changements de son corps en même temps que le lecteur.
Alors qu’elle part en voyage scolaire avec les bonnes soeurs, elle se sent mise à l’écart, a l’impression de n’être qu’une âme errante qu’on ne regarde pas, qu’on n’aperçoit pas. Elle va alors trouver une porte, la porte qui va changer sa vie. Voilà. Soledad a la main sur la poignée. De l’autre côté, le monde s’arrête, les quatre protagonistes, assis autour d’une table comme s’ils jouaient aux cartes, cessent de conter pour se concentrer sur cette étrange créature qui change le tétra en une unité de cinq personnes.
Chaque personnage prend alors un visage effrayant, anxiogène, mais que la poésie de José Carlos SOMOZA rend particulièrement beau et illuminé. Chacun va raconter à son tour deux contes et demander à la jeune fille ce qu’elle en pense, on la retrouve cependant en pleine traversée du désert. Chaque conte fait échos à un passage de sa vie ou à des pensées personnelles… Et tout devient plus sombre, dans cette cave à une table et quatre chaises.

José Carlos SOMOZA réussi un coup de maître avec ce roman qu’on ne peut pas commencer sans le terminer. Il n’y a aucune échappatoire, aucune possibilité de faire un retour en arrière.
Alors marchons entre les lignes, et prenons garde à ne pas nous blesser dans la puissance poétique du maître espagnol.

Roman paru aux éditions Actes Sud et traduit par Marianne MILLON.

Publicités

À propos de Antoine

Libraire dans l’Isère. Voir tous les articles par Antoine

One response to “Tétraméron, José Carlos SOMOZA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :