Double jeu, Jean-Philippe BLONDEL

« C’est toujours curieux de lire une pièce de théâtre. Ca m’avait fait le même effet avec Huis Clos. Il manque quelque chose. Les voix. Surtout les voix. C’est important de connaître les timbres, pour se représenter les personnages. Les costumes, aussi. Parce que mine de rien, dans les romans, on décrit souvent ce que portent les personnages, et ça aide à les imaginer en train de bouger et de parler. »

double jeu

Quentin entre cette année en 1ére L et il change de lycée. Autant dire que l’année commence plutôt fort pour lui. Il perd tous ses amis, ses repères, et surtout son quartier pour se retrouver… Chez les bourges.
Et dans les lycées de fils à papa il faut faire sa place. Comme dans la rue, comme en taule. Il faut montrer qui on est, qu’on en a dans le ventre, sinon on péri seul.
Et c’est alors que Quentin dessine dans le coin de sa feuille de notes dans le cours de la Fernandez (oui, oui, il y a un article…) en ayant une pensée nostalgique pour tout ce qu’il a quitté, que sa vie va changer. Il va se surprendre lui-même, et surprendre tout le monde. A partir de ce jour, le voilà enrôlé malgré lui dans une pièce de théâtre où il tient le rôle principal.

 

C’est avec brio que Jean-Philippe BLONDEL nous transporte dans ce lycée aux allures huppés. On se retrouve dans un texte très humain, porté par l’émotion, la révolte, et bien sur : l’art.
Le théâtre n’est pas là pour sauver Quentin. On n’a pas à sauver Quentin. L’auteur semble simplement vouloir donner une prise de conscience au jeune narrateur qui tient son journal. Oui, parce qu’il s’agit d’un journal. Ecrit sous forme d’Actes et de scènes et tenu par Quentin. On y a ses coups de gueules, ses sentiments… Et on y retrouve toute la fabulation qu’un adolescent peut faire face à un événement pourtant très simple.
Des thèmes lourds son abordés de façons particulièrement simples et efficaces.

C’est, pour finir, un roman fort, qui e lit vite, qui se dévore, mais qui ne s’oublie pas, que nous propose ici l’auteur.

 

Paru aux éditions Actes Sud junior en Août 2013.

Publicités

À propos de Antoine

Libraire dans l’Isère. Voir tous les articles par Antoine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :