Douze minutes avant minuit, Christopher EDGE

« Compte à rebours. Allumage. Décollage.
Une énorme fusée fend le ciel, emplissant la nuit de feu.
Saturne cinq. Apollo Onze. L’Aigle a atterri.
Un petit pas pour l’homme, un bond de géant pour l’humanité.
Collins. Aldrin. Armstrong.
Des empreintes de pas dans la poussière de lune – la bannière étoilée flotte sur une mer lunaire. »

9782081286597FS

 

Penny, jeune fille de treize ans, est propriétaire et auteur dans un magazine, le Frisson illustré. Elle signe ses nouvelles sous le nom de Montgomery FLINCH, auteur montant de la scène littéraire anglaise de la fin du XIXe siècle. En concurrence directe avec Arthur CONAN DOYLE ou même Rudyard KIPLING, la jeune fille qui créé un mystère autour du personnage de Montgomery va devoir redoubler d’imagination. C’est comme ça qu’elle engage un acteur qui jouera le rôle de FLINCH en lisant sur scène ses terribles histoires qui font frémir tout Londres.
Ensemble, alors que l’identité de la jeune Penelope est en péril, vont être appelé pour résoudre un mystère de taille : tous les soirs, douze minutes avant minuit, les fous d’un hôpital psychiatrique se lèvent pendant leur sommeil et écrivent frénétiquement des histoires sans queue ni tête. Les deux complices vont rapidement se rendre compte qu’il se trame sous cette folie quelque chose de bien plus profond : une manipulation fine et intelligente. Commence alors une course contre la mort où il faut être plus rapide que le venin des araignées les plus venimeuses d’Afrique.

 

On plonge littéralement dans ce roman aux allures noires dés la première page. Immergés dans ce complot et ce mystère on se retrouve piégé dans une toile épaisse dont il est difficile de se détacher. Les minutes s’écoulent, les fous ont des choses à dire, les auteurs se retrouvent perturbés et on ne sait plus où mettre de la tête. Dans cette époque pas si lointaine où la littérature et la presse ont leurs importances et surtout leurs responsabilités on avance à tâtons sans jamais s’ennuyer. Avec des personnages tous différents les uns des autres, avec leurs personnalités parfois grave, parfois comique, on s’imprègne de l’atmosphère du Londres qui vit à travers un conte.

Entre roman fantastique et roman policier, ce livre ne manquera pas de vous interroger et de vous bouleverser. Vos jambes frapperont frénétiquement le sol, vos mains trembleront, votre respiration s’arrêtera par à coups, mais vos yeux ne se fermeront pas avant la dernière page.

Régalez-vous !

 

Ouvrage disponible aux éditions Flammarion depuis Mai 2013. Traduit de l’anglais par Laurence KIEFE.

Publicités

À propos de Antoine

Libraire dans l’Isère. Voir tous les articles par Antoine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :