L’Inondation, Evgueni ZAMIATINE

« Il se pencha, trancha la miche avec précaution et Sofia, pour la première fois depuis toutes ces années, remarqua son visage tanné, ravagé par les ans, sa tête de Tsigane toute striée de blanc, comme saupoudrée de sel. <<Non, il n’y en aura pas, il n’y aura pas d’enfants !>> cria son coeur désespéré. »

9791091896085FS

L’auteur, d’origine Russe, nous propose ici un texte sous tension. Tout tourne autour d’un enfant qui n’existe pas. D’un couple qui ne peut pas en avoir et qui se dégrade jour après jours. Rien ne va plus entre les deux amants. Ils ne pensent qu’à se haïr ou s’effrayer.

Alors quand le menuisier du village meurt, le couple voit une aubaine pour adopter sa petite fille. Une jeune adolescente pas encore majeure qui permettra à la femme d’offrir à l’homme ce qu’il désire le plus. Tout tourne alors au drame. L’homme découche et rejoint la jeune fille sous le regard impuissant de la femme. Ensemble, ils commencent une danse macabre qui annonce la tragédie. Ils ne se comprennent plus, ils font comme si rien ne se passait, ils ne se connaissent plus. Puis vient l’inondation. L’inondation qui change tout, qui noie les amertumes pour laisser place à la haine.

C’est ici un roman très fort en émotion qui nous est proposé. Sa forme courte n’empêche aucunement au lecteur de se sentir exclu de ce huis clos amoureux. Et c’est là qu’est tout le problème et toute la force du roman de ZAMIATINE. Le lecteur se sent pris au piège, tenu par un secret qu’il voudrait partager mais qui reste inavouable. Tenu par un lyrisme et une écriture puissante qui l’assoit sur sa chaise et ne l’en défait plus tant que la dernière page n’est pas tournée.

Ici il n’y a pas de suspens, il n’y a pas d’armes, il n’y a pas de course. Il n’y a qu’un couple qui ne se comprend plus, qui nous touche, qui nous bouleverse, et qui nous laisse comme mort, le livre à la main, avec pour seule compagnie notre pensée et notre philosophie.

Vous l’aurez compris, L’Inondation est un titre à ne pas louper.

Ouvrage disponible aux éditions Sillage depuis Avril 2013. Traduit du Russe par Marion ROMAN.

Publicités

À propos de Antoine

Libraire dans l’Isère. Voir tous les articles par Antoine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :