Le sacrifice à la lune, Marcus SEDGWICK

« Eric se trouve sur Blessed Island depuis plusieurs heures déjà.
Il a rencontré quelques individus, il en a aperçu beaucoup plus.
Parmi eux, il n’a pas vu un seul enfant. »

9782364743014FS

Blessed Island. L’île de tous les possibles. On dit que sur cette île les habitants sont immortels. Qu’ils ne vieillissent pas. Qu’il n’y a plus de naissance et dons plus d’enfants.

Eric, jeune journaliste ayant entendu cela, décide d’aller mener son enquête. Il va alors se retrouver confronter à une expérience qu’il n’est pas prêt d’oublier.

Il lui semble que son passé n’est qu’une vaste ombre. Qu’il est flou. Tor, le personnage emblématique de l’île, semble caché de lourds secrets. Et Merle. La belle Merle. Il est persuadé de l’avoir déjà rencontré. De l’avoir déjà enlacé. Mais quand étais-ce ? Il n’en a absolument aucun souvenir. Elle est la personne la plus jeune de l’île et semble en savoir beaucoup.

A travers sept chapitres qui représentent sept lunes, nous rencontrons Eric et Merle, tantôt amants, tantôt frères et soeur, tantôt mère et fils… Ainsi que quelques personnages qui agrémentent le roman du début à la fin. La ligne directive semble être le thé. Et cette fleur peu ordinaire, qu’on ne trouve que dans la partie cachée de l’île. La partie Ouest. On l’appelle Orchidée Dracula et semble avoir des vertus tout à fait saisissantes.

Mais quels sont les réels secrets de Blessed Island, l’île qui fait froid dans le dos et dont la lune régule le temps ?

 

Un roman rudement bien mené par l’auteur qui nous peint sept tableaux très artistiques. On entre dans une civilisation, on découvre des coutumes, on se perfectionne sur l’histoire. Tous les ingrédients y sont pour faire un bon roman fantasy qui se veut plus proche d’une réalité que de coutume.

Marcus SEDGWICK a ce dont de transporter le lecteur, de le manipuler, de le perdre complètement pour mieux le retrouver.
Les travers psychologiques employés sont bien connu et marchent à tous les coups. On ne peut se défaire de ce roman sans en connaître l’issue, sans en découvrir toutes les trames et tous les secrets.

C’est un roman à lire, à conseiller, et à partager.

 

Ouvrage disponible aux éditions Thierry MAGNIER depuis le 28 Août 2013 et traduit de l’Anglais par Valérie DAYRE.

Publicités

À propos de Antoine

Libraire dans l’Isère. Voir tous les articles par Antoine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :