L’odyssée d’Outis, Jean LECOINTRE

« Insensible à ses charmes, Outis ne pense, lui, qu’à rejoindre au plus vite la gare de Lyon. Il implore alors les dieux pour que la nymphe le laisse partir. »

outis

Redécouvrez la mythologie Grecque dans un conte très contemporain !

Toutes les grandes figures y sont, Héraclès, le Cyclope, le Centaure, le Styx, Cerbère, Hadès… Et j’en passe, et des meilleurs ! Ensemble, ils sont prêt à tout pour faire perdurer la terrible réputation de retardataire d’Outis.

Outis est cet homme ordinaire qui n’a pas de visage, qui vit le visage caché et qu’on ne saurait reconnaître. Il porte un casque qu’il n’a pas pris le temps d’enlever alors que son aventure rocambolesque a commencé.

Mais quand a-t-elle commencé ? Et bien juste après un coup de fil de sa femme, évidement. Elle et son fils arrivent en Gare de Lyon. Et aujourd’hui, ils aimeraient ne pas l’attendre trop longtemps sur le quai… Alors tout est fait pour qu’il soit à l’heure ! On le prévient, on lui remonte les bretelles et sa moto fonctionne ! Seulement le pauvre Outis qui part même un peu en avance ne s’attendait pas à ce que les Dieux se déchaînent contre lui.

Sera t-il à l’heure à son rendez-vous ?

« Bien décidé à mettre fin à sa réputation d’éternel retardataire et afin d’éviter tout contretemps, Outis a préparé minutieusement son itinéraire. Le cœur léger, il part très en avance pour la gare […] Mais son insouciance est de courte durée. »

Redécouvrez donc en plein cœur d’un Paris moderne la vie trépidante des héros Grecs. Ne vous fiez à personne, ne vous arrêtez pas.

Avec un texte qui ne laisse place à aucun répit, l’auteur nous entraîne dans cette folle aventure qui prête à rire, à sourire, parfois même à se retrouver à tourner les pages de manière totalement hystérique. Une aventure courte mais  efficace, accompagnée d’illustrations aux collages et aux montages dignes des grands livre d’art contemporains où on retrouve un Outis tantôt grand tantôt petit face à des monstrueux Dieux qui représentent volontiers les peurs enfantines et certains monstres cachés dans les placards. Du chien à trois têtes au squelette à faire pâlir nous nous retrouvons face à des angoisses toujours plus touchantes, toujours plus fortes. Et cette même pensée, cette même peur qui dirige l’album comme le fil d’Ariane : « il faut être à l’heure ».

L’espace-temps sort totalement de notre esprit, l’auteur réussit à nous perdre dans nos propres pensées et à nous faire intégrer un monde proposant une expérience très personnelle suivant notre personnalité. Cette expérience est la votre. Êtes vous prêt à regarder le Cyclope dans l’œil ? A ne pas frémir devant l’imposant Minotaure bien grassouillet qu’on rencontre dans un hypermarché ? Êtes vous prêt pour un super barbecue qui ressemble à la scène du chapelier fou ?

Serez-vous assez fort face au chant des sirène ? Poséidon prendra-t-il pitié de vous ? Résisterez-vous au charme des déesses ?

Embarquez pour une aventure sans pareils. Vous pouvez emmenez avec vous vos enfants, même les plus jeunes, qui rêvent d’aventures avant même de sommeiller.

« Dans le hall d’entrée, Outis est confronté au sphinx qui lui ronronne : << Si tu désires aller plus loin et retrouver les tiens, apporte-moi un poulet rôti>> « .

Ouvrage disponible aux éditions Thierry Magnier depuis Octobre 2013.

Publicités

À propos de Antoine

Libraire dans l’Isère. Voir tous les articles par Antoine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :