Tchao Papy, Laeticia BRAUGE-BARON

Vous aimez les grands pères un peu farfelues ? Les petits-enfants plein d’imagination ? Les parents acerbes ? Alors découvrez ci livre !

 

9782874261770FS

 

Si un jour votre père perd un peu la boule à cause d’une maladie bien connue, que vous allez le chercher régulièrement au commissariat, que vous ne supportez plus ses trous de mémoires, surtout faites bien attention à ce que vous pouvez dire, et aux témoins présents.

C’est l’histoire de Léo, un pré-ado parait-il un peu difficile, comme beaucoup d’enfants de cet âge là. Il est très attaché à Hippolyte, son grand-père d’un certain âge qui perd la mémoire. Ensemble ils vont braver l’autorité des parents de Léo et de la fille du vieil homme.

Un jour une décision va changer leur vie. Ils ne pourront presque plus se voir pensent-ils. Où Léo ira prendre son goûter à la sortie du collége ? Qui écoutera t’il raconter ses histoires pleines d’émotions ?

Une idée va alors atteindre le jeune homme. Ils vont partir ensemble en montant un stratagème aux parents toujours trop stressés de Léo. Mais où aller ? Hippolyte a son idée, ses secrets et ses mystères. Arrivé à leur point échappatoire, ils vont rencontrer des voisins très sympathique av i ils partagrt des ballades et des apéros. Seulement voilà, Hippolyte semble être de plus en plus absent. Il attend des journées entières, en regardant dans le jardin, et en disant au petit qu’il verra. Ca arrivera forcément.

Autour de ce mystère va naître des incertitudes mais aussi un amour de plus en plus fort de l’un envers l’autre. Ils se sauvent mutuellement d’une routine trop redondante.

Commencer le livre de Laeticia BRAUGE-BARON revient à attaquer une aventure introspective importante.

 

Pour parler de choses un peu plus terre à terre, l’écriture de l’auteure est chouette. Elle sait mettre de l’humour et du sentimentalisme intelligent dans ses lignes. A travers ses personnages presque tous de sexe masculin, on en oublie presque que c’est une femme qui écrit, et on finit par se demander comment elle a pu entrer dans la peau de ces personnalités si interessantes et nous transmettre tant d’optimisme en si peu de pages.

Le seul petit hic est que le livre étant à la première personne, le lecteur étant donc dans la peau de Léo, l’écriture est peut-être juste un petit peu trop élaborée pour qu’on y croit à 100%. Ecrire comme un enfant, ou se muer en enfant n’est pas chose simple, et je me demande si elle a fait le bon choix. En tant qu’adulte j’ai beaucoup apprécier ce livre, mais je me demande si un jeune l’apprécierait autant. On peut le lire à partir de 9 ans sans problèmes, mais il n’est pas dit qu’il soit alors apprécié a sa juste valeur.

 

Ce livre est parût aux éditions Alice depuis Octobre 2012, et vous le trouverez dans toutes les bonnes librairies INDEPENDANTES.

 

Publicités

À propos de Antoine

Libraire dans l’Isère. Voir tous les articles par Antoine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :