1275 âmes, Jim THOMPSON

La suite logique, après avoir lu 1280 âmes de Jean Bernard POUY….

oAion–à]@ione•`þATim

Jim Thompson, que je ne connaissais pas jusque là, est un auteur très particulier. Il est à la fois drôle, touchant, et assez angoissant dans ses descriptions de décors.

Nick COREY (merci Jean-Bernard POUY pour la chanson Ricoré que j’ai eu tout le long du livre dans la tête…) est un shériff un peu particulier. Il ne veut pas d’histoire et ferme donc les yeux sur beaucoup de choses. Cependant les élection approchent et il n’et pas sur d’être de nouveau élu par les habitants de Pottsville.
Il sait qu’il ne fait pas son boulot, et il pense que c’est ce que les habitants attendent de lui. Il n’a pas de soucis, eux non plus. Mais un jour deux maquereaux du bordel clandestin de Pottsville vont lui chercher des noises et le bousculer. Il va donc aller chercher des informations au prés de son (ex) ami Ken Lacey, lui aussi dans la loi. Il lui dira que la seule solution pour se faire respecter est de tuer.
C’est le début d’un engrenage sans fin, mélangé aux histoires de cul et d’amour de Nick COREY qui a une femme (et un beau frère débile), une maitresse et son âme soeur. Nous verrons qu’elles jouent un rôle important dans l’avenir de Nick.

Jim THOMPSON nous embarque dans une critique sociale du début du XXe siècle. A Pottsville les noirs sont mal vu, c’est l’époque du Ku Klux Klan, au point que quand on dit qu’il y a 1275 âmes dans cette vile, Ken LACEY répond qu’il y a 1275 habitants, mais pas autant d’âmes, parce que les « nègres » n’en ont pas.

A travers ses dénonciations intressantes, Jim THOMPSON nous offre ici un roman noir aux traits humoristique malgré tout le sérieux qu’on peut y trouver.

 

Publicités

À propos de Antoine

Libraire dans l’Isère. Voir tous les articles par Antoine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :