Du côté des abattoirs, Jan THIRION

Un livre ma foi bien décevant !

Quel dommage que la promesse d’écriture, de style et et d’idée principale de l’auteur ne se poursuive pas tout le long de ce court livre…

Image

C’est l’histoire d’un flic qui a la guigne. Il est à la poursuite infernale d’un « serial killer » qui congèle ses victimes et les exposes dans un ancien abattoir devenu lieu d’art contemporain.
Ce flic a des idées saugrenues et des arrières pensées mal placées lorsqu’il va voir sa belle fille, mineure, dans sa chambre à l’étage pendant que sa femme est a une représentation de danse contemporaine. Il se convainc n’y aller que pour discuter et savoir comment elle va, tout en pensant des choses obscènes qu’il cherche a refouler. Seulement voilà, sa belle fille va apercevoir une horrible araignée, genre mygale, et elle va avoir peur, tomber, puis mourir. C’est alors l’engrenage, tous ceux qui l’entourent vont mourir; même ses voisins qui, les pauvres, n’ont rien à faire dans l’histoire, si ce n’est qu’ils écrivent des polars. Le flic va alors faire appel a ses relations les plus tordues pour faire disparaitre les corps, les preuves…

La narration est alors un peu tirée par les cheveux. Jan THIRION va essayer de nous faire rire et frissonner, mais sans réel succès pour ma part. L’écriture devient longue et on fini par avaler les chapitres pour passer à autre chose.

Là où j’ai été le plus déçu, je pense, c’est que je m’attendais à une réelle réflexion sur l’art et les corps inertes. Un polars à la fois sociologique et philosophique, comme on n’en fait plus. Or, c’est plutôt un polars de vacances (et ce terme n’est pas péjoratif).

Je tiens tout de même à signaler la classification de ce livre. Il est dans « mes des conseils », et je suis pourtant persuadé qu’il peut plaire à beaucoup de monde et qu’il a ses chances en librairie comme dans vos bibliothèques.

 

Disponible chez L’Ecailler en version papier.

Publicités

À propos de Antoine

Libraire dans l’Isère. Voir tous les articles par Antoine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :