La vérité sur l’affaire Harry QUEBERT, Joël DICKER

Voici une épopée difficile à « juger ».

Ce roman, grand prix de l’Academie Française 2012 et Goncourt des lycéens de la même année a le mérite de m’avoir tenu en haleine.

Image

Harry QUEBERT, écrivain a succès, se retrouve dans une petite bourgade Américaine en 1975 afin d’écrire son nouveau livre.
Il habite d’habitude à New York, où il est prof en littérature. Il a trente quatre ans. Son âge est important, parce qu’il va évidement vivre une idylle amoureuse…. Avec une jeune fille de quinze ans. Ce qui fait des jaloux, et jalouses.
Cette même jeune fille disparait mystérieusement un soir d’été 1975.
Quelques mois après la disparition de la jeune fille, Harry QUEBERT achète la maison dans laquelle il était jusque là locataire. Il est au bout du rouleau.

Suite à une découverte en 2008, une enquête se met alors de nouveau en marche avec un deuxième écrivain, Marcus, dont Harry QUEBERT est le maître, et un agent de police, Gahalowood.
L’enquête remonte à trente années auparavant, et les enquêteurs comme l’écrivain seront bien souvent perdu face à la difficulté à la résoudre. C’est donc ici un roman remplit de flash back, très bien maîtrisés par l’auteur.

Je ne voudrais pas en dire trop au sujet de la trame. Ce que je peux cependant vous dire, c’est qu’on avale les 700 pages. Le roman m’a fait un week end, et malgré mon pouls qui s’accélérait je n’ai pu me résigner à le fermer.
L’enquête nous mène dans les tréfonds de l’esprit humain, mais aussi dans le monde de l’édition, celui de la police, et évidement celui d’auteur.
Nous croisons des personnages auxquels nous nous attachons sans aucune difficultés. Les rebondissements sont sans cesse présents. On ne peut clore un chapitre sans en commencer un nouveau.
De plus l’auteur semble vouloir nous perdre entre la réalité et la fiction de son roman à travers plusieurs indices. C’est une sensation très déroutante, et je me suis même attelé à quelques recherches. En ferez-vous de même ?

La vérité sur l’affaire Harry QUEBERT, certainement le livre événement de cette rentrée, second roman du Suisse Joël DICKER aux éditions de Fallois L’Âge d’Homme, donne un nouveau souffle à la littérature contemporaine qui se perd dans l’autosatisfaction.

Alors, Harry, si vous aviez un conseil à nous donner, lequel ce serait ?

Disponible aux éditions De Fallois / L’Âge d’Homme en version papier.

Publicités

À propos de Antoine

Libraire dans l’Isère. Voir tous les articles par Antoine

4 responses to “La vérité sur l’affaire Harry QUEBERT, Joël DICKER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :